Bienvenue sur la Page :: Presse

Un séjour formidable pour les résidents de Centre Pen Haïti

Talentueux. Remplis d’espoir. Les neuf jeunes auteurs, venus d’horizons divers, reçus à la Maison des écrivains « Résidence Georges Anglade » du Centre Pen Haïti, pour créer ou parachever l’une de leurs œuvres, profitent amplement de leur opportunité. Cette initiative du Centre Pen Haïti, qui est à sa quatrième édition, est supportée cette année par la Direction nationale du livre (DNL). Elle vise à promouvoir la littérature et à encadrer les travailleurs de la plume. Le National présente brièvement ces neuf jeunes.


Vodou : les deux objections défensives de Jean Price-Mars

S’il a fallu attendre avril 2003, avec l’arrêté du président Jean Bertrand Aristide, pour que la religion vodou acquière une reconnaissance légale, Jean Price-Mars avait déjà proposé les arguments intellectuels qui justifiaient le vodou comme pratique religieuse et qui rendaient injustifiables les critiques adressées contre cette religion.


Petit-Goâve réussit sa deuxième édition du Marathon du livre

Par Pierre Paul Ancion/ source lenational.ht Le week-end du 17 juillet dernier, la ville de Petit-Goâve, par le biais de son mouvement littéraire culturel et artistique des jeunes (Molicaj), a accueilli le Regroupement des poètes francophones pour la liberté et la paix et deux maisons d’éditions : Pulùcia et Plume directe. Ces trois structures ont été invitées à participer à la deuxième édition du Marathon du livre, un festival, qui selon le poète petit-goavien, Handgod Abraham, vise la promotion du livre et de la lecture.


Atelier d’écriture avec l’atelier Toto B et CCCM

Du 09 au 15 Avril dernier, l'Atelier Toto B a organisé à Jacmel, sur plusieurs sites notamment l'Alliance française de Jacmel, et l'Hôtel de la Place, un atelier en écriture dramatique. From 09 to 15 April last, the Atelier Toto B organized in Jacmel


Dominique Batraville réagit sur le prix qui porte son nom

Quand Esther Vigne, directrice administrative des Editions Pulucia, m’a abordé pour faire choix de mon nom pour baptiser un prix littéraire, j’étais très déstabilisé. Cela m’a rappelé la proposition de mon ami poète Iléus Papillon qui allai