Les Éditions Pulùcia décernent le prix Pwezi Kreyòl Dominique Battraville au poète Clément Benoit II

Les Éditions Pulùcia décernent le prix Pwezi Kreyòl Dominique Battraville au poète Clément Benoit II

Les Éditions Pulùcia viennent de décerner le prix « Pwezi Kreyòl Dominique Battraville 2015 » au poète et opérateur culturel, Clément Benoit II, pour son recueil de poèmes « Koulè Lapli » et pour son engagement à la promotion du livre et des écrivains haïtiens. « Cueillette abondante de réminiscence de l’enfance, d’hyperboles et surtout… une rigueur poétique constante tout au long de l’œuvre », martèle la note signée par le président du jury, Gary Victor. La remise du prix « Pwezi kreyòl Dominique Battraville » se fera à Jacmel, le samedi 12 décembre 2015. Le prix Dominique Battraville a été créé pour promouvoir la poésie d’expression créole en Haïti. Retour sur ce prix avec le responsable des éditions Pulùcia, Pierre Paul Ancion.

 

Le National : Parlez-nous d’abord de ce Prix ?

 

Pierre Paul Ancion : Le prix Pwezi Kreyòl Dominique Batraville a été lancé en 2014, pour non seulement encourager la production en créole, mais aussi honorer Dominique Batraville, l’un des grands écrivains haïtiens travaillant avec les jeunes en toute modestie, simplicité et passion. L’idée est de remettre ce prix chaque dernier week-end du mois d’octobre pour clôturer le mois du créole. Cette année, à cause des élections nous avons prévu des troubles politiques dans le pays et décidé de remettre ce prix en décembre. Le prix Pwezi Kreyòl Dominique Batraville est l’aboutissement de toute une série d’activités organisées durant toute l’année. Nous travaillons beaucoup avec les jeunes en organisant pour eux des ateliers d’écriture que des poètes de Port-au-Prince et du sud » animent. Ces ateliers concernent la poésie et le roman.

 

L.N. : Le Prix est décerné à Clément Benoit II

 

P.P.A. : exact ! Le jury a décerné ce prix à Clément Benoit II cette année pour son recueil titré « Koulè Lapli » et son engagement à la promotion du livre et des écrivains haïtiens. Je dois vous avouer que trois des cinq membres du jury ont classé l’œuvre de Clément en première position et un quatrième en deuxième position. Cette année, nous avons accueilli 25 postulants venus de partout en Haïti : le Cap, Limbé, Port-au-Prince, Les Cayes, Léogane, Petit-Goâve et Jacmel. Nous avons fait une présélection et gardé seulement dix textes. Ainsi, le jury présidé cette année par Gary Victor a décerné le premier prix à Clément Benoit II. La deuxième œuvre dans le classement final est « Plim Poul » du poète Petit-Goavien Handgod Abraham et le troisième est « Manivèl » du poète jacmélien, Renold Laurent.

 

L.N. : C’est quand la remise du prix ? Et quelles sont les activités prévues ?

 

P.P.A. : La remise du prix se fera le samedi 12 décembre à Vilaj Karayib de Jacmel, dès sept heures du soir. Mais les activités débuteront le 8 décembre avec un atelier sur le slam avec Coutechève Lavoie-Aupont, il aura ensuite au cours de la semaine, un atelier sur le théâtre, des causeries et des ventes signatures, une visite dans plusieurs écoles de Jacmel avec des auteurs comme Gary Victor, Clément Benoit, Dominique Batraville. Le 12, nous aurons de la danse avec le ballet Grand Soleil, Haïti Danse Compagny, de la musique avec le groupe de twoubadou, du théâtre avec le groupe Lemogène, de la musique avec Jean Jean Roosevelt.

Propos recueillis par :
Jean Emmanuel Jacquet

Partagez