Livres en liberté : une 45e édition saluée par la ville de Jacmel

Livres en liberté : une 45e édition saluée par la ville de Jacmel

Jacmel a accueilli, pendant le week-end, la 45e édition de la caravane de Livres en liberté. Réalisée avec le soutien de la ministre de la Culture, Joan Dithny Raton, cette manifestation culturelle dont l’invitée d’honneur est Martine Fidèle, a réuni une dizaine d’écrivains, Dominique Batraville, Christophe Philippe Charles, Michelet Divers, Verly Dabel, Rodlin Christolin, pour ne citer que ceux-là.

Il était environ midi, en un moment de grandes turbulences politiques, quand Clément Benoit II, le principal organisateur de l’événement a donné le coup d’envoi du 45e tour de piste de cette activité réunissant les éditions Pulucia, Choucoune, Guayaba, sans oublier l’agence de distribution, Communication Plus.

C’est la quatrième fois que Jacmel accueille Clément et sa caravane et encore une fois ça a été un grand succès grâce au support des jeunes et des partenaires. Deux ans après la 35e édition déroulée au même endroit en novembre 2014, la population jacmélienne a, une fois de plus, offert à l’équipe, un accueil plein de chaleur et un support extraordinaire.

Plusieurs personnalités de la ville de Jacmel telles : Jean Ruid Sénatus, Manager de l’Hôtel Florita, Mme Jacques Khawly, personnalité très connue de la ville, Raymond Pascarin, directeur du Lycée Célie Lamour et manager de la troupe culturelle Explosion, pour ne citer que ceux-là.

L’hôtel Florita, situé non loin du boulevard de bord de mer, a vibré d’une ambiance carnavalesque avec la présence de centaines d’écoliers et étudiants venus de divers coins de la ville. Soussane Jean-Jacques, accompagnée de son fils Marcus, est de ceux qui partagent le plaisir d’être en compagnie des écrivains qu’elle dénomme des faiseurs de rêves.

Les œuvres des écrivains Fresnel Larosilière, Maurice Cadet, Michelet Divers, Pierre-Paul Ancion, Emerson Vilbrun, Christophe Philippe Charles, Dominique Batraville, Georges Greffin, Bettina Perono, Handgod Habraham, Kily Charlot, Yanick Lahens, Stéphanie Balmir, ont, entre autres, été disponibles. Certains d’entre eux, Fresnel Larosilière, Christophe Charles, Dominique Batraville, ont également été présents.

Pendant les deux journées, les jeunes ont manifestement exprimé leur joie de participer à cette grande fête qui met le livre et les écrivains à l’honneur. Martine Fidèle, accompagnée de sa mère et de son frère cadet, avait sur le visage un large sourire qui laisse percer sa joie d’être en compagnie des auteurs et des jeunes.

Pour Edson Jérome, membre du club Livres en Liberté de Plateau central, « Livres en liberté est un vrai étalon de promotion et de motivation à la lecture. C’est, non seulement un rendez-vous entre écrivains et jeunes lecteurs, mais aussi une ambiance qui motive à la lecture vecteur essentiel de savoir ».

Rose Reechael Désir, jeune étudiante à l’université Quisqueya et passionnée de littérature, n’a pas caché sa satisfaction. « Pour moi, Livres en Liberté, allant de succès en succès, insuffle le goût du livre. Et je suis heureuse de voir à quel point les jeunes Jacméliens  sont passionnés de livres », s’est-elle réjouie, tout en saluant le dynamisme de Clément Benoit II, promoteur invétéré.

Dominique Batraville, présent le premier jour, a, pour sa part, vanté la fougue du staff organisateur. « Livres en liberté est devenu de plus en plus une activité des plus intéressantes tenue autour des livres et des écrivains », a-t-il déclaré, tout sourire.

La 45e édition a fait des heureux. Et Jacmel est sur la bonne liste. La ville recevra également une édition spéciale qui se tiendra en janvier 2017 baptisée Jacmel 50. Pour cet événement, un comité dirigé par une élève en classe de seconde au centre culturel Alcibiade Pomayrac du nom de Laurie Chérubin, se chargera de cette grande manifestation. Quarante cinq+5, somme égale à 50, est le nouveau slogan que les jeunes Jacméliens ont lancé sur les réseaux sociaux pour dire qu’ils sont déjà disponibles et prêts à recevoir la 50e édition à Jacmel.

Cette caravane dénommée Livres en Liberté qui a pris naissance à Limbé le 7 juillet 2002 dans le but d’épouser les jeunes avec les livres et la lecture tout en leur donnant accès aux livres de nos chers écrivains haïtiens, s’est déjà déroulée à Corail, l’AsiFigure 1le, Marchand Dessalines, Gonaïves, Jérémie, Aquin, Cavaillon, Bénin et Togo… et se déroulera encore et encore dans les autres villes du pays pour permettre aux jeunes d’avoir accès aux livres et de rencontrer les écrivains pour des moments de partage.

Lord E. Byron
et Caroline ZÉPHIR

Partagez